Mars

Photo NASA

Mars est communément appelé la planète rouge en raison de sa couleur, même si les martiens sont souvent représentés en vert (de Mars pas de Terre !).
En réalité, elle a un éclat orangé, n'apparaissant vraiment rouge que lorsqu'elle est bas sur l'horizon comme la plupart des astres.
Son nom provient de cette couleur symbolique du sang assimilée au dieu de la guerre :
Nergal chez les Babyloniens, Arès chez les Grecs, et enfin Mars chez les Romains.

Le mouvement rétrograde de Mars

Mars étant sur une orbite extérieure à celle de la Terre a un mouvement apparent assez particulier.
La combinaison du mouvement orbital de la Terre avec le sien fait que sa trajectoire décrit dans le ciel des oscillations d'assez grande amplitude.
Ainsi, Mars se déplace lentement d'ouest en est sur le fond étoilé jusqu'à l'opposition (alignement parfait de Mars et la Terre par rapport au Soleil, Mars apparaissant à l'opposé du Soleil).
Pendant un peu plus de 2 mois, Mars repart vers l'ouest, puis reprend son cours normal vers l'est.

L'atmosphère de Mars

Le diamètre de Mars est à peine la moitié de celui de la Terre ; sa densité est de surcroît inférieure, de sorte que la force de gravité en surface est réduite (une personne pèserait sur Mars 4 fois moins que son poids sur Terre), Elle n'a pu conserver qu'une maigre atmosphère composée principalement de gaz carbonique.

Le champ magnétique de Mars

A l'origine, Mars possédait un champ magnétique qui devait être plus de 10 fois supérieur au champ magnétique terrestre qui a disparu et qui a entraîné la disparition progressive de l'atmosphère et l'eau.

Les satellites de Mars

Mars possède deux petits satellites, découverts en 1877 par l'astronome américain Asaph Hall : Phobos et Deimos.
Phobos ne mesure que 27 km dans sa plus grande longueur et Deimos, encore plus petit, 15 km seulement.
Même avec les télescopes les plus puissants, ils apparaissent comme de simples points brillants.

Les calottes polaires de Mars

Une des particularités de Mars est l'existence de calottes polaires, observables même avec de petits instruments. Elles contiennent en permanence de la glace d'eau, mais les températures y sont suffisamment basses l'hiver (moins de -120 °C) pour que le gaz carbonique gèle sous forme de glace carbonique.
La planète rouge est une planète très froide avec une température moyenne à l'équateur d'environ -50 °C et à peine 0 °C au plus chaud. L'orbite de Mars est une ellipse relativement marquée, sa distance avec le Soleil varie beaucoup au cours de son mouvement orbital provocant une variation de 20 % environ sur le flux lumineux reçu du Soleil. Du fait de l'inclinaison de l'axe de rotation de Mars générant un phénomène de saisons. L'écart des températures estivales et hivernales dans l'hémisphère Nord est tel que le gaz carbonique ne gèle pas au pôle Nord et la calotte polaire constituée de glace d'eau, fond presque entièrement certains étés.

De l'eau sur Mars ?

De nombreux indices comme la présence de vallées semblables à des lits de rivières suggèrent qu'il y a eu de l'eau sur Mars. On estime que, si toute l'eau contenue actuellement sous forme de glace sur Mars reprenait sa forme liquide, elle recouvrirait la planète avec un océan profond de moins d'un mètre mais qui a dû atteindre plusieurs centaines de mètres par le passé.

Les volcans de Mars

D'énormes volcans formés par des épanchements de laves relativement fluides, se sont accumulés au fil du temps atteignant des altitudes très élevées.
Il existe ainsi 5 volcans dont l'altitude est supérieure à l'Everest :
Elysium Mons surplombe Elysium Planitia à plus de 15 km d'altitude et serait âgé d'environ 2,5 milliards d'années,
Arsia Mons, Pavonis Mons et Ascraeus Mons, sur le dôme de Tharsis, à plus de 20 km d'altitude, sont un peu plus récents, enfin,à 1 500 km au nord-ouest des volcans de Tharsis, domine Olympus Mons (le mont Olympe, le plus haut sommet du système solaire avec 27 km d'altitude et 550 km de diamètre à sa base.
En l'absence de niveau de la mer pour fixer un niveau zéro, l'altitude est calculée par rapport au niveau moyen de la planète. Sur Terre, en ajoutant les 11 km de profondeur des grandes fosses océaniques aux 9 km d'altitude de l'Everest, on est encore loin du compte !

L'activité volcanique sur Mars a dû cesser il y a environ 1 milliard d'années, la planète étant suffisamment refroidie pour qu'il ne puisse plus y avoir d'épanchement de lave à sa surface. L'énorme masse du dôme de Tharsis a fendu la croûte martienne donnant naissance à Valles 7 Marineris, une gigantesque faille de plus de 3 000 km de long, sur une largeur allant de 50 à 100 km et une profondeur moyenne de 6 km, à coté de laquelle le canyon du Colorado n'est qu'un modèle réduit.

Vent et nuages sur Mars

Si l'érosion est faible, au gré des saisons, Mars subit de redoutables tempêtes de sable, principalement vers la fin de l'hiver de l'hémisphère Sud. Des vents violents se mettent à souffler sur l'ensemble de la planète, soulevant du sable à tel point que seuls les sommets des volcans demeurent visibles au-dessus du voile qui l'enveloppe.

L'érosion éolienne est donc très importante sur Mars. De plus, ces tempêtes provoquent des modifications de la couleur du sol par les déplacements de sable qu'elles provoquent à grande échelle. Elles avaient crédité la croyance en l'existence de vie sur Mars au siècle dernier.
D'autres phénomènes atmosphériques tel que l'apparition de nuages probablement composés de cristaux de glace ou une sorte de brume du petit matin envahissant certaines vallées ont été observés sur Mars.

Le sol de Mars

Les deux sondes Viking qui se sont posées sur Mars en 1976 ont permis d'analyser le sol martien en détail. Les deux sites d'amarsissage ont montré des paysages similaires, désertiques et parsemés de cailloux. L'analyse a montré que le sol était riche en oxydes de fer, d'où la couleur orangée dominante de Mars.

Aucune vie sur Mars d'éventuels micro-organismes n'a été détectée. Seule, une forte activité chimique, due notamment à la présence de composés très oxydés a été relevée.
Si l'on admet aujourd'hui qu'il n'y a pas de vie actuellement sur Mars, rien n'interdit de penser qu'il a pu y en avoir une dans le passé lorsque le climat était chaud et humide.
L'exploration par des sondes automatiques prévue pour le XXIe siècle, apportera peut-être la réponse avant les premiers vols habités vers la planète rouge...

Comment observer Mars ?

A l'oeil nu, Mars est reconnaissable par son éclat orange. Sa magnitude apparente varie de -2 à +1 suivant la configuration orbitale et présente donc des écarts de luminosité assez importants. VerTdeTerre.com vous indique la constellation dans laquelle se rencontre Mars mois par mois.
Ses (principaux) satellites :
Deimos Phobos

Signaler une erreur, un complément

Diamètre : 6800 km

Distance du soleil : 228 millions de km

Rotation sur elle même en : 0 jour 24:37:00

Uni VerT
Un cadeau unique dans l'univers mais quelque peu fantaisiste