Lion

Leo

La forme générale de cette constellation évoque la forme de l'animal qu'elle est censée représenter, ce qui n'est pas toujours évident.
On peut la repérer en prolongeant vers le sud une ligne imaginaire reliant alpha et beta de la Grande Ourse.

L'étoile la plus brillante, Régulus (alpha Leonis), est à l'extrémité de la patte avant du Lion. Elle est de type B7 avec un diamètre d'environ 4 fois celui du Soleil, et une température de près de 20 000 °C lui donnant son éclat bleuté.

L'étoile Dénébola (beta Leonis) marque la queue du Lion. Elle est de type A4, sa température est donc inférieure à 10 000 °C, et par conséquent son éclat est moins bleuté que Régulus. Enfin, bien qu'elle soit presque 2 fois plus proche qu'elle, elle parait un peu moins brillante.

Deux galaxies spirales, M65 et M66, situées sous le corps du lion, sont visibles à l'aide d'un petit télescope. Ce sont les galaxies principales d'un petit groupe situé à environ 30 millions d'années-lumière.

inTERREnet

Signaler une erreur, un complément

Position actuelle :

                       
                        
                        
                        
                    *    
             |          
 N     E     S     O    
Zenith




Horizon