Chouette hulotte- Strix aluco
Strigiformes - Strigidés

Photo Patrick (10/03)

Hulotte dérive du latin ululare qui signifie pousser des cris stridents et qui désignait déjà la chouette ou l’effraie. Hulotte et les verbes uller, huller, huler apparaissent déjà au 16e siècle.

Bien qu'étant par nature un oiseau forestier, la hulotte s'est accommodée de la vie citadine en s'installant dans les parcs et jardins.

Perchée, la hulotte représente l'exemple typique de la chouette avec sa grosse tête arrondie, son disque facial proéminent, ses grands yeux frontaux et son bec crochu posé sur un corps aux épaules carrées.
Ses ailes courtes lui permettent de voler aisément entre les arbres.

Elle ne construit pas de nid et s'installe dans un ancien nid de corvidé ou d'écureuil ou dans un vieux batiment.

En mars-avril, la femelle pond 3 à 4 oeufs blancs très sphériques qu'elle couve pendant 29 jours.

Pour en savoir plus

inTERREnet

Signaler une erreur, un complément

Taille : 40 cm Envergure 1.00 m

Vol : battement réguliers rapides

Milieu : forêts, haies, parcs et jardins