Nasse- Tholera decimalis
Lépidoptère - Noctuidés

Photo Patrick (10/18)

La nasse ou noctuelle de l'ivraie, Tholera decimalis s'appelait précédemment popularis. Le nom gothique à plumes est parfois utilisé aussi pour la forme des antennes du mâle.
Tholera est un mot grec qui signifie bouleversé, troublé.
Decimalis fait référence à l'adjectif décimal, peut-être pour les nervures blanches des ailes caractéristiques de cette espèce.
L'ivraie, Lolium, ou encore Zizanie, est un genre de poacée (graminée) sauvage ou cultivée comme plante fourragère originaire des régions tempérées qui provoquerait une sorte d'ivresse.

La chenille ne se nourrit pas spécialement de l'ivraie, elle se nourrit des racines de diverses graminées.

Elle se rencontre essentiellement en septembre. Cependant avec le réchauffement climatique, elle est désormias observée en octobre.

Les papillons apparaissent en une seule génération par an.
Ils se rencontrent dans divers milieux ouverts en Europe ainsi qu’en France. Le mâle se distingue par ses belles antennes pectinées (en forme de peigne).

Signaler une erreur

Taille : 38-48 mm

Milieu : lieux ouverts
         pelouses
         prairies

Nous vous recommandons

Un guide de référence sur les insectes.
Même si cet ouvrage est un outil de vulgarisation et non un véritable outil scientifique, il permet d'identifier plus de 2000 espèces.

Dommage qu'il ne donne pas l'étymologie des noms.
(Elle est sur VerTdeTerre.com !)

Commandez auprès de notre partenaire Amazon.fr
Un guide plus complet permettant d'identifier plus de 5 000 espèces.
Par contre, les descriptions de chaque espèce sont très réduites.
Commandez auprès de notre partenaire Amazon.fr