Hyponomeute du fusain- Yponomeuta plumbellus
Lépidoptère - Yponomeutidés

Photo Patrick chenilles (04/19)

Les espèces d'hyponomeute sont plus faciles à identifier par leurs hôtes que par leur morphologie tout en suivant l'évolution sur leurs plantes hôtes. Une dizaine d'espèces se rencontrent en France (chenilles sur pommier, cerisier, prunellier, aubépine, fusains, cornouiller...)

Deux espèces d'hyponomeute du fusain existent le Grand hyponomeute du fusain, Yponomeuta cagnagella et le Petit hyponomeute du fusain, Yponomeuta plumbellus, moins fréquent.

La distinction des toiles se fait par la présence de cocons distants pour le petit et des cocons serrés dans la toile pour le grand.

Les chenilles gris jaunâtres sont ornées de 4 rangées de points noirs en principe. Très voraces, elles dévorent sans complexe les feuilles des arbres et causent des défoliations massives en tissant de grandes toiles blanches.

Son nom signifie creuser sous, miner, contraction de hypo "sous" et "nomos" qui indique le territoire et l'idée de paître, se nourrir.

Signaler une erreur

Taille : 16-20 mm

Milieu : jardins
         vergers
         

Nous vous recommandons

Un guide de référence sur les insectes.
Même si cet ouvrage est un outil de vulgarisation et non un véritable outil scientifique, il permet d'identifier plus de 2000 espèces.

Dommage qu'il ne donne pas l'étymologie des noms.
(Elle est sur VerTdeTerre.com !)

Commandez auprès de notre partenaire Amazon.fr
Un guide plus complet permettant d'identifier plus de 5 000 espèces.
Par contre, les descriptions de chaque espèce sont très réduites.
Commandez auprès de notre partenaire Amazon.fr