Cryptolaemus montrouzieri- Cryptolaemus montrouzieri
Coléoptère - Coccinellidés

Photo Patrick (05/20)

Cryptolaemus montrouzieri est une esp√®ce de coccinelles dont le nom a √©t√© donn√© par √Čtienne Mulsant en hommage √† un fr√®re missionnaire mariste, l'abb√© Montrouzier. Crypto d√©signe ce qui est cach√© et laemus (du grec laimos) la gorge, le gosier.
Originaire d'Australie, elle est désormais également présente dans le sud de l'Europe (France, Italie, Espagne, Grèce) et en Afrique du Nord.

Les adultes de cette espèce ont la forme typique d'une coccinelle mais, contrairement à beaucoup de Coccinellidae souvent aux couleurs vives, les élytres de ces petites coccinelles sont principalement brun foncé et ne présentent pas de taches. La tête, les antennes, le pronotum, l'extrémité des élytres et les pattes sont brun orangé.

Les adultes et les larves mangent des cochenilles, en particulier des cochenilles farineuses. Les femelles pondent leurs ¬úufs dans le sac d'¬úufs de cochenilles. Les larves se nourrissent d'¬úufs de cochenille farineuse, de jeunes chenilles et de leur miellat. Elles deviennent adultes en 24 jours.

Les larves peuvent atteindre une longueur de 14 à 15 mm. Elles portent une couverture cireuse qui les fait ressembler apparemment aux cochenilles qu'ils attaquent, un cas de mimétisme agressif.

Cette coccinelle est utilis√©e, aussi bien √† l'√©tat adulte qu'√† l'√©tat larvaire, comme agent de lutte biologique contre les cochenilles d'o√Ļ son nom familier de destructrice des cochenilles farineuses.

Signaler une erreur

Taille : 6-6 mm

Milieu : jardins
         vergers